Les meilleurs auteurs de BD invités du 2e Salon du livre de la voiture ancienne (3)

brunoDe nombreux personnages de BD, tels qu’Astérix, Blueberry et Gil Jourdan, vont alimenter l’imagination de Bruno Bazile jusqu’au jour où il décide de se lancer dans l’univers des bulles. La rencontre des dessinateurs Nazairiens comme lui, Magne et Danard, l’y encourage.

Il commence par s’inscrire à la fac d’Arts Plastiques de Rennes. Là, il se fait tout petit dans un coin de l’atelier de J-C Fournier, fasciné. De 1985 à 1992, ses premières pages BD paraissent dans la presse jeunesse de Mikado à Fripounet. Ce n’est que plus tard, en 97, qu’il collabore avec Michel Plessix, pour «Les Forell». Il réalisera en solo «Les Faussaires» en 2001. Puis avec Pierre Veys commence une longue collaboration : «Les Avatars» aux Editions Dargaud et «Arthur et Merlin» aux éditions Soleil en 2004.

garageIl est surtout l’illustrateur de «Garage de Paris», un album qui propose des histoires courtes et savoureuses sur les grandes voitures populaires. Les plus grandes autos sont celles qui ont marqué les consciences parce qu’elles ont représenté l’esprit d’une époque. Dugomier, le scénariste, fait appel au dessin élégant de Bruno Bazile et son talent à restituer les bolides pour nous remémorer quelques-unes de ces grandes « voitures populaires ». Ainsi, à travers une série d’histoires courtes mélangeant subtilement informations techniques et étude sociologique du conducteur, le lecteur retrouve 10 modèles de voitures anciennes devenus célèbres, parmi lesquelles on retrouve la 4 CV des vacances, la Peugeot 203 du médecin, la Renault 8 Gordini ou encore la Jeep du Tour de France. Un album de la collection Plein Gaz.

dubois copieThierry Dubois né dans une famille qui voyage beaucoup en auto, il gardera le souvenir des grands voyages en France et l’amour des belles mécaniques. Autodidacte, il noircit ses cahiers en imitant Hergé, Franquin et surtout Tillieux, le dessinateur de Gil Jourdan. Thierry se nourrit aussi de films policiers et d’aventure où les poursuites en automobile y sont toujours très détaillées !

gangDepuis 1992, il travaille pour la presse et la publicité (en mai 2014, il a publié son 1000e dessin pour le magazine La Vie de l’Auto). En 2004, son premier album BD fut d’ailleurs une création publicitaire pour le centenaire du transporteur Calberson.

Passionné par les routes, il commence à s’intéresser à l’histoire de la Nationale 7, dont il est devenu le grand spécialiste. Il a écrit quatre livres sur le sujet aux éditions Drivers, et réalisé entièrement (texte, dessins, photos) les 80 fascicules de la collection presse La Route Bleue aux éditions Altaya. «C’était la Nationale 7», paru en 2012 chez Paquet, regroupe un mélange subtil de dessins, de texte et de photos d’époque.

Avec son ami Jean-Luc Delvaux, il a créé le personnage de Jacques Gipar, journaliste et chroniqueur judiciaire dans les années 1950 (5 tomes parus).

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s