Les Pegaso, des automobiles exclusives et exceptionnelles.

CPPEGASO2Rendez-vous événement qui fait de Paris la capitale de l’automobile tout au long de cette semaine, Rétromobile 2015 fait revivre la grande aventure Pegaso en présentant les plus beaux et étonnants modèles de cette marque mythique à l’histoire sulfureuse…

L’occasion de retracer un pan de l’histoire contemporaine, puisqu’elle elle naquit dans l’Espagne d’après guerre, et de redécouvrir une automobile avant-gardiste, véritable vitrine technologique de son temps.

A la surprise générale, une voiture extraordinairement avancée pour son temps, la Pegaso Z-102, fut dévoilée en octobre 1951 à Paris au Grand Palais.

Cette automobile exceptionnelle qui est faite d’un mélange sulfureux de qualité, d’élitisme, de performance et de modernité est née en Espagne dans l’immédiat après-guerre au sein d’un groupe industriel de construction de camions nationalisé.

A cette époque, l’Espagne se reconstruisait dans un régime politique isolé par ses pays voisins et dans une situation économique fragile qui ne facilitait pas le développement de technologie tournée vers le progrès.

CPPEGASO1Dessinée par le brillant ingénieur espagnol Wifredo Ricart (1897-1974), ancien chef de projets chez Alfa Romeo de 1936 à 1945, la Pegaso Z-102 était une véritable vitrine technologique. Une conception mécanique exceptionnelle pour une voiture exclusive.

La Pegaso cache dans ses entrailles un fabuleux moteur V8 à quatre arbres à cames en tête en alliage léger accouplé à une transmission à 5 rapports. Cette véritable automobile de compétition alerta immédiatement les grands constructeurs concernés comme Ferrari, Jaguar, Mercedes ou Aston Martin.

Les premières Pegaso étaient entièrement construites et carrossées de manière artisanale chez ENASA (le célèbre constructeur de camions et autobus). A partir de 1952 Wifredo Ricart fait appel aux carrossiers les plus convoités du moment, tels que Touring et Saoutchik, afin de produire des voitures encore plus raffinées et, surtout, plus légères.

Chaque année, entre 1951 et 1956, les Pegaso ont été présentées au Salon de Paris. La production des belles Pégaso prit fin en 1956. En 6 ans la production totale a été de 84 voitures.

Outre les modèles exposés, l’exposition présentée jusqu’à la fin de la semaine dans le cadre de Rétromobile 2015 accueille une imposante sculpture de taureau, animal emblématique de l’Espagne. Cette œuvre signée de l’artiste Gé. Pellini a deux points communs avec l’esprit Pegaso, la puissance et l’esthétique.

CPPEGASO

Publicités
Cet article a été publié dans Accueil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s