Damien Mairesse : la passion du sport automobile

Passionné de sport auto depuis son plus jeune âge, Damien Mairesse ne débutera toutefois la compétition en rallye qu’après ses études. C’est donc en 2010 qu’il fait ses premières armes sur une C2 R2 MAX. Il participe à des rallyes régionaux et nationaux. En 2012, il découvre le célèbre rallye d’Alsace durant lequel Damien est contraint à l’abandon sur incident mécanique (direction).

2011_Avallon_Mairesse-2L’année dernière, Damien Mairesse décide de passer d’une Citroën C2 R2 MAX coûteuse à l’entretien pour prendre le volant d’une Peugeot 207 R3T bien moins gourmande financièrement tout en offrant des prestations de puissance légèrement supérieures, en disposant d’un plus grand couple.

Tous les spécialistes le reconnaissent : la 207 est une voiture «moins pointue» à piloter et à régler qui présente le grand avantage d’offrir une prise en main plus facile.

Pour relever ce défi, Damien propose à Alain Moyson d’être son co-pilote. Intéressé lui aussi depuis sa plus jeune enfance par les voitures et plus particulièrement les sportives, ce dernier a toujours souhaité participer à des compétitions de sports mécaniques et c’est sur le baquet de droite qu’il fait ses premières armes. Alain Moyson a lui même débuté en rallye en 2011 sur la C2 R2 MAX dans laquelle il a participé à des rallyes comptant pour la Coupe de France et ambitionnait depuis de s’aligner le plus rapidement possible au départ d’une manche du WRC…

Pour les deux hommes, «le rallye est une affaire de famille : l’objectif est de se faire plaisir tant en spéciale que dans l’assistance…». Une assistance qui est assurée par la famille et les amis. Rigueur, motivation et sérieux sont les maîtres-mots au moment de préparer la course et d’y participer, le tout dans la bonne humeur !

Désormais, «notre objectif premier est et restera toujours de se faire plaisir tout en donnant le meilleur de nous mêmes» soulignent Damien Mairesse et Alain Moyson et de préciser que «ne pouvant pas faire beaucoup de dates dans l’année pour des raisons budgétaires», ils assument parfaitement leur choix d’avoir opté pour une voiture plus facile a prendre en mains, une voiture «proche de la série» qui va leur permettre de se faire plaisir plus vite et de retrouver tout aussi vite les sensations en spéciale.

Dans la perspective de 2015, Damien et Alain travaillent à la mise en place du budget de la saison en démarchant de nouveaux sponsors. Ils entendent d’ici là multiplier, les essais pour peaufiner les réglages suspensions, freins, choix des pneus, position dans l’auto, choix du carburant, sans oublier de réfléchir aux évolutions possibles sur les freins amortisseurs, la gestion, du moteur, le système de refroidissement, l’allègement de l’auto, le tout dans la limite de la réglementation du groupe R et de la fiche d’homologation éditée par la Fédération Internationale Automobile.

Sur le plan sportif proprement dit, Damien et Alain souhaitent s’aligner au départ d’un maximum de rallyes et participer, entre autre, à deux manches du WRC 2015 : l’Allemagne et l’Alsace.

photo-12 2A l’heure des ultimes préparations techniques, Damien et Alain étaient à la recherche d’une structure pouvant les aider à réaliser les finitions de leur voiture. «L’équipe de Jemclub 92 avec Cédric Bard et Cédric Roulet, forte de son expérience en matière de préparation et de son savoir-faire, a réalisé ces finitions en résolvant les problèmes de dernières minutes et les «mauvaises» surprises liées au précédent montage», confie Damien. «Ils ont réussi à finir la voiture dans le respect de la réglementation et en livrant une auto bien réglée, saine et sécurisante». Pour preuve : leur Peugeot 207 R3T a obtenu son passeport technique, sésame indispensable pour participer à des compétitions, des mains d’un commissaire de la FFSA voici quelques jours !

Nous leur donnons rendez-vous pour les premiers essais…

207

• Fiche technique de la 207 R3T

• MOTEUR

Type : EP6DTS : 1,6l THP (Turbo High Pressure)

Emplacement : Transversal avant

Cylindrée : 1598cm3

Nombre de cylindres : 4

Puissance : 210 ch

Couple (m N) : 33 m.daN

Régime maxi : 6500

Injection : Directe

Admission : Mono papillon

Nb soupapes : 16

Electronique : Magneti Marelli SRD

 • TRANSMISSION

Mode : 2 roues motrices

Embrayage : Monodisque à commande hydraulique

Boite de vitesses : 6 vitesses à crabots

Différentiel : Autobloquant à disques

 • CHASSIS

Structure et matériaux : Coque + arceau de sécurité soudé

Suspension AV : Pseudo Mc Pherson amortisseurs Peugeot

Suspension AR : Amortisseurs Peugeot

• FREINS / DIRECTION

Freins AV : Disques ventilés Ø290x22mm (terre), Ø325x28mm (asphalte), Etriers fixes avec 4 pistons

Freins AR : Disques non ventilés Ø249x9mm, Etriers flottants avec 1 piston de Ø38mm

Roues asphalte : 17 pouces, pneus R17 : 200x50x17

Roues terre : 15 pouces, pneus R15 : 195x65x15

Direction : assistance électrique à loi spécifique

 • DIMENSIONS

Longueur : 4.030 mm

Largeur : 1 720 mm

Empattement : 2 540 mm

Poids : 1 080 kg

 

Publicités
Cet article, publié dans Accueil, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s